Monde

Coronavirus – Roumanie : 15 ans de prison pour ceux qui ne respectent pas la quarantaine

15 ans de prison, c’est ce que le gouvernement roumain prévoit pour toute personne dont le comportement incivique aura causé la mort d’une tierce personne dans le contexte du coronavirus. Les autorités redoutent que le virus ne se propage avec le retour de la diaspora au pays.

Il y a relativement peu de cas de coronavirus pour le moment en Roumanie. Seules 277 personnes ont été contaminées, pour zéro décès. Ce qui n’empêche pas les autorités de durcir le ton et de prévenir les comportements inciviques durant la pandémie.

Une ordonnance d’urgence prévoit désormais que toute personne se sachant contaminée et ne respectant pas les mesures sanitaires officielles encourt 15 ans de prison s’il s’avère que son comportement a provoqué un décès. Des peines lourdes sont également prévues pour ceux qui cacheraient le fait d’avoir le virus ou ne respecteraient pas l’obligation de se mettre en quarantaine.

Le texte, à l’effet immédiat, fait suite à de nombreux cas de personnes n’ayant pas respecté les recommandations de mises en quarantaine. C’est le cas d’un sénateur de la majorité qui a contaminé plusieurs de ses collègues lors d’une réunion de son parti. L’individu se voit ainsi poursuivi au pénal.

La crainte du retour d’Italie pour Pâques

Malgré le peu de cas dans le pays, beaucoup redoutent une forte propagation du virus dans les semaines à venir. Plus d’un million de Roumains vivent en Italie et ils sont nombreux à être rentrés à la va-vite au pays depuis le déclenchement de la crise.

Peu d’entre eux ont été testés ou ont respecté une quarantaine. Inquiet, le président Klaus Iohannis a appelé la diaspora, 4 millions de personnes au total, à ne pas tenter de rentrer au pays dans les prochaines semaines, notamment pour fêter la Pâque orthodoxe le 19 avril prochain.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
consectetur ultricies ut non Donec et, consequat. leo.
Fermer