Monde

En Uruguay, les élèves confinés bénéficient d’une politique d’éducation virtuelle unique

Avec la crise du coronavirus, l’Unesco estime que plus d’un milliard d’élèves dans le monde ne peuvent plus aller en classe. En Uruguay, depuis 2007, tous les élèves de l’enseignement public reçoivent gratuitement une tablette ou un ordinateur portable. Une politique éducative unique au monde, très précieuse en ces temps de pandémie.

Depuis le 16 mars, le collège de Joaquín Mesa est fermé à cause de la pandémie de Covid-19. Comme tous les élèves uruguayens, ce collégien de 13 ans suit ses cours par internet. Hier, il a travaillé quatre heures.

« J’ai fait un exposé sur le coronavirus, deux heures d’histoire, et après j’ai eu géographie. On utilise les ordinateurs du plan Ceibal », explique-t-il.

Depuis sa mise en place en 2007, le plan Ceibal a permis de distribuer gratuitement plus d’un million de tablettes et d’ordinateurs portables. En Uruguay, tous les élèves de l’enseignement public y ont droit. Une politique éducative unique au monde.

« Je trouve que c’est une ressource très précieuse. Le point positif, c’est que l’on apprend ensemble à se servir de cette plateforme qui existe depuis des années, et qui est enfin reconnue à sa juste valeur. » Fabiana Denis est institutrice dans une école élémentaire. Elle a été formée aux différentes plateformes éducatives développées dans le cadre du plan Ceibal, consacrées par exemple aux mathématiques ou à l’anglais. Un service de messagerie et une bibliothèque virtuelle de plus 7 000 ouvrages sont également disponibles.

« Toutes les plateformes sont programmées pour que l’on puisse corriger les activités, et que l’on puisse contrôler qui se connecte ou non », précise-t-elle.

Depuis la fermeture des établissements d’enseignement, les plateformes du plan Ceibal enregistrent des records de fréquentation. Dans ce pays de 3,5 millions d’habitants, plus de 200 000 élèves se connectent quotidiennement.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
adipiscing dictum lectus at consectetur dapibus
Fermer