Monde

La flagellation officiellement abolie en Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite vient d’annoncer l’abolition de la peine de flagellation. Cette décision intervient dans l’objectif de «se conformer aux normes internationales des droits humains (contre) les châtiments corporels.»

C’est un document de la Cour suprême qui vient de le révéler. D’ailleurs, ce document a été consulté ce samedi par l’AFP.

Depuis des années, l’Arabie Saoudite essuyait de nombreuses critiques à l’international. Notamment de la part d’ONG qui accusaient le Royaume de « violations des droits humains » en utilisant la flagellation.

Pour rappel, cette peine de flagellation était applicable en cas de meurtre, d’atteinte à l’ordre publie et de relations extraconjugales.

«La Cour suprême a décidé en avril de supprimer la flagellation parmi les peines que peuvent décider les juges.», a déclaré la plus haute instance judiciaire d’Arabie Saoudite. La date précise du début de l’interdiction de la flagellation n’a pourtant pas été précisée.

Ainsi, les magistrats devront dorénavant opter pour l’emprisonnement, une amende ou une peine alternative à la flagellation. Comme les travaux d’intérêt général par exemple. Et ce, afin de « se conformer aux normes internationales des droits humains corporels ».

L’annonce de cette décision se fait dans le cadre « des réformes et avancées réalisées en matière de droits humains » sous la supervision du roi Salmane et du prince héritier Mohammed ben Salmane.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
ultricies libero porta. mattis nec lectus adipiscing ipsum ut libero fringilla
Fermer