Tunisie

Mohamed Abbou : nous avons besoin des crédits pour payer les salaires !

Le ministre de la Fonction publique, de la Réforme administrative et de la Lutte contre la corruption, Mohamed Abbou a indiqué, ce mardi 24 mars 2020, lors de sa présence sur le plateau d’Attessia que les salaires du mois d’avril 2020 risquent de ne pas être versés, si les projets de lois des crédits ne sont pas adoptés par le parlement.

« Nous avons 670 mille salariés de la fonction publique, comment vont-ils percevoir leur salaire ? Les choses ne sont pas faciles et peuvent même toucher la sécurité nationale ! », précise Mohamed Abbou.

Il a ajouté, dans ce sens, qu’il a toujours été contre l’endettement excessif, mais vu la conjoncture actuelle liée à la crise du coronavirus, cela devient une nécessité. « Avec la crise actuelle, qui est désormais d’envergure internationale, il n’est pas possible de mettre en place notre programme et notre stratégie. La problématique des finances publiques s’est toujours posée. Notre plan était de réduire l’endettement et d’accroitre les recettes fiscales en luttant contre l’évasion et la corruption. Cela ne veut pas dire que nous allons abandonner cette politique, mais, aujourd’hui nous sommes face à une situation inédite et nous devons agir dans l’urgence ».

D’autre part, Mohamed Abbou a indiqué que la situation est difficile et la responsabilité doit être partagée entre les différentes parties.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
commodo luctus velit, consectetur ultricies mattis quis, venenatis, suscipit eget vel,
Fermer