Monde

Trump «en guerre» : Un navire-hôpital dépêché à New York

Etats-Unis.

Après avoir longtemps nié le problème, les Etats-Unis passent ce jeudi à une nouvelle étape dans la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus. Navire-hôpital militaire attendu à New York, ingénieurs de l’armée mobilisés, recours à une loi datant de la guerre de Corée : Donald Trump s’est présenté comme un président «en temps de guerre» face à un «ennemi invisible». Une déclaration qui n’est pas sans rappeler celle de son homologue français.

Le pays compte désormais plus de 7700 cas confirmés, 118 morts. Deux premiers élus du Congrès ont également annoncé être infectés. Le président américain a annoncé une fermeture de la frontière avec le Canada, son deuxième partenaire économique, sauf pour les déplacements jugés essentiels et les marchandises. Il a espéré pouvoir la rouvrir dans 30 jours.

«Toutes les générations d’Américains ont été appelées à faire des sacrifices pour le bien de la nation», a-t-il déclaré en rappelant la mobilisation des Américains pendant la Seconde Guerre mondiale. «Maintenant c’est notre tour. Nous devons nous sacrifier ensemble, car nous sommes tous ensemble là-dedans, et nous en sortirons ensemble», a-t-il ajouté. Voté au Congrès, Donald Trump a dans la foulée promulgué un plan d’aide sociale de 100 milliards de dollars pour les travailleurs touchés par l’impact de l’épidémie.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
suscipit luctus leo tempus porta. efficitur. id, adipiscing
Fermer