Tunisie

Vidéo – TnARP : La grosse colère de Samia Abbou

Ce matin la députée et épouse du ministre chargé des réformes administratives, Samia Abbou s’est emporté en pleine séance pour protester contre les dispositions du projet de loi qui permettra au parlement de travailler dans ces conditions exceptionnelles. Le projet permet entre autres un vote électronique à distance pour les élus ainsi que de larges prérogatives pour la présidence de l’ARP et le bureau de l’ARP.
La députée Samia Abbou a estimé que ce projet est une violation à la fois du règlement intérieur de l’ARP et de la constitution.

« Dites le de manière claire, pourquoi vous en cacher,à t-elle dit en s’adressant à Rached Ghannouchi, président de l’ARP. Vous avez peur de perdre le pouvoir en faveur du gouvernement, tout ça pour ne pas vous résigner à appliquer l’article 70 de la constitution ».

Rappelons que l’article 70 de la constitution de 2014 dispose que « l’Assemblée des représentants du peuple peut, au trois-cinquième de ses membres, habiliter par une loi, le Chef du Gouvernement, pour une période ne dépassant pas deux mois et, en vue d’un objectif déterminé, à prendre des décrets-lois, dans le domaine relevant de la loi. À l’expiration de cette période, ces décrets-lois sont soumis à l’approbation de l’Assemblée ».

En colère contre celles et ceux à l’hémicycle qui lui demandaient de se taire, la députée s’est levée et a déchiré, devant les caméras le document, objet du vote, distribué aux élus.

De son côté, le député d’Ennahdha Samir Dilou, a précisé que contrairement aux accusations, il ne s’agit nullement d’un amendement du règlement intérieur, mais de dispositions exceptionnelles.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
elementum Sed consequat. diam ut adipiscing Nullam nec
Fermer